Banner

Deux journées Africaines célébrées par le Minddevel

Lundi 10 Août 2020 n’a pas été de tout repos pour le patron de la Décentralisation et du Développement local. En effet, l’Hôtel de ville d’okola département de la Lekié, Région du Centre au Cameroun, a servi de cadre, à la cérémonie de la 9ème édition de la Journée Africaine de la Décentralisation et du Développement Local, avec pour thème « la contribution des autorités locales à la prévention des conflits et au maintien de la paix sur le continent ». C’était sous la présidence du Ministre de la Décentralisation et du Développement Local, Georges ELANGA OBAM en présence d’un membre du Gouvernement, des membres du Parlement, des autorités administratives, des partenaires et organismes sous-tutelle du Minddevel, des représentants des organisations internationales, des maires, des élites intérieures et extérieures de la Lekié.

Quatre temps forts ont marqué cette manifestation notamment : le discours de bienvenue du Maire d’Okola, M. NOAH Vincent de Paul, qui a évoqué l’historique de la mairie d’Okola, les problèmes rencontrés dans la commune, les 100 jours du maire et les projets à court, moyen et long terme ; puis l’intervention du Chef du département ministériel en charge de la Décentralisation et du Développement Local. IL est revenu sur le bien-fondé de cette célébration. Il a tenu à rappeler que la présente édition constitue, une interpellation forte pour plus d’implication des acteurs locaux dans la prévention des conflits, la gestion des situations d’urgence et le maintien de la paix. Le point culminant des temps forts de la 9ème Journée africaine de la Décentralisation et du Développement local a été sans doute les échanges fructueux et enrichissants à travers les questions-réponses entre les populations de la ville d’Okola, le Minddevel et le DG du Bureau National de l’Etat Civil. A l’issue de la cérémonie d’Okola, le Minddevel et ses invités sous la conduite du premier magistrat de la ville d’Okola ont eu le privilège de visiter l’intérieur du bâtiment flambant neuf de l’hôtel de ville de la cité.

Autre lieu, autre célébration. Nkonambeng, une localité située à 30 km de la ville d’Okola a servi de cadre à l’occasion de la célébration de la 3ème Journée Africaine de l’enregistrement des faits et de la production des statistiques d’Etat Civil avec pour thème cette année « Enregistrement de l’état civil et statistiques de l’état civil : un service essentiel pour surveiller et atténuer l’impact des situations d’urgence ». Tour à tour le Secrétaire d’état civil et l’Officier d’état civil de la localité ont relevé dans leurs allocutions respectives, les difficultés rencontrées sur le terrain notamment le manque d’infrastructures et d’équipements ainsi que la revalorisation des salaires du personnel. Le Ministre de la Décentralisation et du Développement Local a saisi l’opportunité pour doter le centre d’état civil de ce village nouvellement créé de concert avec le Bunec d’une quantité importante des registres d’état civil.